Armed Forces Remembrance Day: C’Riverian expresses appreciation all in French! Read quintessential words

0
70
Eni John(L), Remembrance ceremony (R) 
Efio-Ita Nyok|16 January 2017
Yesterday 15 January is designated Armed Forces Remembrance Day in commemoration of the sacrifices of fallen heroes and the living patriotic members of the nation’s military who have in one or more occasions gotten involved in peace operations both in Nigeria and the diaspora. Wreath laying ceremony is part of the commemoration.
However, Nigerians on this auspicious day also express their profound gratitude to the fallen and living heroes in true spirit of patriotism. A Cross Riverian namely Eni John yesterday took to his social media account precisely Facebook to express his gratitude to the military. The Abi-born did it all in French which makes it quite interesting. French is officially a second language in Nigeria and a Cross Riverian is on course in employing it in saying thank you to the armed forces. 
Excerpt:
LA JOURNEE DE REMEMBURE DES FORCES ARMEES
La célébration de la Journée des forces armées et du jour du Souvenir est un événement annuel organisé pour rendre hommage aux membres des Forces armées nigérianes qui ont combattu dans la première et la deuxième Guerres mondiales, et ceux qui ont servi ou servent encore dans diverses opérations de soutien de la paix, dans la guerre civile nigériane. Le jour est de célébrer à la fois les morts et les héros vivants, y compris tous ceux qui ont subi diverses privations à la suite de guerres.
La Journée a été initialement marquée le 11 novembre de chaque année pour coïncider avec le Jour du Souvenir populairement connu comme “Journée du Coquelicot” ou “11-11” pour la première et la Seconde Guerre mondiale vétérans dans tous les pays-membre du Commonwealth. Cependant, au Nigeria, compte tenu de certains développements historiques importants, il est célébré le 15 janvier de chaque année. Le changement au 15 janvier de chaque année a été fait en commémoration de la remise des troupes biafraines aux troupes fédérales le 15 janvier 1970, signalant ainsi la fin de la guerre civile nigériane qui a cherché à déchirer l’union du Nigéria.
Dans la commémoration de nos héros tombés et ceux qui luttent encore pour assurer notre paix et notre union, je me laisse tous faire preuve de solidarité et de véritable nationalisme en portant l’emblème.
Comme je l’ai toujours mentionné, le seul véritable chemin vers le succès est la paix. Je suis pleinement en faveur d’un référendum ouvert qui réunira toutes les parties de ce grand pays et discutera le but de notre existence. Dans les prochaines semaines, nous discuterons la nécessité de fonctionner comme une unité ou un groupe d’unités travaillant pour un but commun (meilleure vie).
C’est le moment de s’engager avec ce collègue ou ami du vôtre qui vous pensez est si différent de vous et vous découvrirez que vous avez tellement en commun ce que vous n’avez jamais pensé. Il est temps de devenir le gardien de notre frère et laisser que l’amour, la paix et l’unité efface nos peurs et agitations. Nous ne devons pas laisser la fierté, l’avidité et la désinformation nous égarer.
Avec Dieu à notre côté, nous vaincrons.
Par Eni John.
Efio-Ita Nyok
Is a Blogger, the Editor & Publisher of NegroidHaven.org